Territoires du Nord-Ouest du Canada – Chasse aux aurores boréales

Les Territoires du Nord-Ouest sont une destination idéale pour observer les aurores boréales. En effet, situés tout près du cercle polaire, les Territoires du Nord-Ouest offrent une localisation idéale pour découvrir le phénomène naturel de lumières dansantes que sont les aurores boréales. On estime qu’elles peuvent être visibles jusqu’à 240 journées par an. En hiver, vous avez 90% de chances de les voir.

On a testé pour vous deux expériences pour vous immerger dans le grand froid et se faire submerger par les lumières, vertes, bleues, parfois roses des fameuses aurores. La toute première permet de vivre une expérience 100% grand nord avec un très grand confort à Blachford Lake Lodge. La deuxième consiste en une soirée de chasse à partir de Yellowknife, en bus touristique avec Bucketlist Tour.

Blachford Lake Lodge

Se rendre à Blachford Lake Lodge est déjà toute une expérience. Situé à 17 kilomètres de Yellowknife, ce centre de villégiature sauvage est uniquement accessible par avion de brousse qui se pose sur la glace en hiver, sur le lac en été. Pendant 25 minutes de vol, vous pouvez contempler la nature sauvage canadienne, la blancheur du sol et la vigueur des nombreux arbres.

Le vol jusqu’à Blachford Lake lodge dure environ 25 minutes
Le vol pour Blachford Lake lodge est assuré par un avion de brousse de la compagnie Air Tindi

Une fois sur place, l’endroit est simplement magnifique. Grand chalet très confortable situé en hauteur, il offre une vue à perte de vue, avec ses grandes fenêtres, idéales pour regarder les aurores danser depuis ce cocon.  

Le lodge principal
La vue depuis la fenêtre du salon

Deux options s’offrent à vous : dormir directement dans le « lodge » et partager les espaces communs (salle de bain, toilettes, salle à manger avec le reste des clients) ou prendre une cabane, plus intime, mais où il faut s’occuper soi-même du feu tout au long de la journée. De plus, les repas, les équipements et certains avantages (comme le spa) sont tous situés dans le lodge principal. Les deux alternatives coutent le même tarif, à partir de 1800$ pour trois nuits, vols avec l’avion de brousse, nourriture et activités inclus. Attention, ce tarif augmentera à 1980$ pour la saison 2023.

Il faut s’occuper soi-même du feu
Exemple d’une des cabanes
L’étage du lodge où se trouvent les chambres et espaces communs
Exemple d’une chambre située au lodge

Une fois installé, Blachford offre toutes les commodités que l’on peut attendre. Tout d’abord, un personnel très chaleureux et toujours disponible pour répondre aux questions (qui tournent souvent aux probabilités de voir des aurores boréales!). Chaque jour, trois repas, très copieux et de qualité sont offerts. Au menu, déjeuner en formule brunch avec du sucré et du salé, des options végétariennes et carnivores et toujours de bons petits desserts. Tout est fait maison, et il est possible de goûter tout ce qui est proposé et de se resservir autant que l’on souhaite.

De plus, Blachford Lake Lodge affiche de très bonnes pratiques écoresponsables et essaye d’être le plus 0 déchet possible. Composte, toilettes sèches, eau puisée directement du lac, panneau solaire, le lieu se veut le moins nocif possible pour l’environnement.

En journée, des activités sont proposées sur le tableau, à l’entrée. Il est possible d’y prendre part ou de créer son propre emploi du temps. Ski de fond, raquettes, fatbike, patins, équipement de pêche sur glace, sentiers de randonnée, tout est disponible et accessible à 1 minute de marche du lodge. En plus de cela, il est possible de prévoir un tour de motoneige avec un guide. Comptez entre 140 et 300$ dépendamment du circuit choisi. La construction d’un Igloo ou d’un Quinzhee (abris fait de neige et non de blocs de glace d’origine amérindienne) peut aussi se faire en groupe, accompagné par le personnel de Blachford Lake lodge.

Pendant les diverses randonnées, la beauté sauvage de la nature s’observe partout. Traces de lynx, de lapins, de renard polaire… Nous sommes ici chez ses animaux du Grand Nord. La forêt est à perte de vue, les sentiers bien faits et sécuritaires et les points de vue très beaux.

Panorama du « Secret Lookout » à 250 m d’altitude
En haut du sentier « Inukshuk »

Pour toutes les activités extérieures, il est fortement recommandé d’inscrire son nom pour chacune des activités afin que les employés soient au courant en cas de difficultés. En effet, à Blackford Lake Lodge, pas de réseau cellulaire ni de Wi-Fi. Idéale pour décrocher de la vie urbaine ultra connectée, il est important d’indiquer où l’on va et à quelle heure on pense rentrer, simplement pour s’assurer que tout le monde est en sécurité et pour pouvoir agir si ce n’est pas le cas.

Pour relaxer, un spa et un sauna sont disponibles tout au long de la journée. Il suffit d’inscrire son nom à la plage horaire choisie pour que chacun puisse en profiter. En intérieur, plusieurs activités de construction manuelle sont proposées (fabrication d’un attrape-rêve, de crème naturelle pour la peau…).

Le spa est accessible toute la journée, sur inscription

Et les aurores ?

Blachford Lake Lodge se trouve directement sous l’ovale auroral, d’où la facilité de voir des aurores. De plus, tout a été conçu pour les voir depuis chaque partie du lodge. Dans le salon, d’immenses fenêtres donnent sur dehors. À l’étage, où les chambres se situent, deux sorties ont été pensées pour observer les aurores boréales, à deux pas à peine du lodge. En extérieur, plusieurs points de vue sont accessibles en tout temps, près du spa, près du tipi, sur la glace ou encore proche des différentes cabanes.

La vue proche du spa

À Blachford Lake Lodge, il peut faire jusqu’à -50° en plein cœur de l’hiver. C’est pourquoi tous les lieux ont été pensés pour les gens moins habitués au froid et sont tous accessibles en marchant 5 minutes environ. Toute la journée et toute la nuit, boissons chaudes et collations sont disponibles au Lodge. Il est alors possible d’aller voir les aurores au tipi quelque temps et de revenir, en 5 minutes pour se réchauffer, pour ensuite repartir. Pour être certain de ne rien manquer, il est possible de demander à l’employé de nuit de nous réveiller si le ciel commence à bouger.

Si le ciel est dégagé, que les étoiles sont visibles, il est fort probable de voir des aurores boréales. Cependant, ces dernières restent imprévisibles. Elles peuvent durer 15 minutes comme 2 heures, dériver en d’infinies couleurs, remplir le ciel ou non, danser ou rester immobiles. Il faut donc s’armer de patience et avoir aussi un peu de chance. Pour ma part, les 3 premières nuits ont été catastrophiques, d’immenses nuages nous empêchant de voir quoi que ce soit. Mais lors de la 4e et dernière nuit, miracle. Elles étaient là. Sous nos yeux. Éblouissantes et fascinantes.

La saison hivernale pour les aurores boréales débute autour du 20 décembre et s’étend jusqu’à la mi-avril. La saison estivale, elle a lieu du 1er juin au 14 aout et la saison automnale du 15 aout au 13 octobre. Chaque saison, il est possible de voir des aurores boréales, mais elles sont généralement beaucoup plus intenses et observables en hiver. Durant les autres saisons, Blachford Lake lodge propose de nombreuses activités telles que la pêche, canots, planches à pagaies…

Bucketlist Tour

Une autre option s’offre à vous pour partir à la chasse aux aurores boréales. Et cette fois-ci, c’est une vraie chasse. Accompagné par l’incroyable Tracy et son autobus touristique, vous vous plongerez en nature, à à peine 15 minutes de route de Yellowknife, considéré comme la capitale des Aurores boréales. Pour s’y rendre, le bus de Tracy vient directement vous chercher à l’hôtel où vous séjournez.

Une fois arrivé et après 5 minutes de marche, vous découvrirez l’adorable cabane de Tracy. Aménagée de grandes tables, d’une simple cuisine et décorée de peaux et de vêtements du Grand Nord, vous serez au chaud près du foyer, sentant la chaleur des autres chasseurs d’aurores boréales pour la soirée.

La cabane de Tracy

Quand bon vous semble, vous pouvez aller dehors, marcher à peine quelques minutes et observer le ciel, en espérant qu’il soit dégagé et que les aurores boréales dévoilent leurs couleurs. À l’intérieur, vous pourrez goûter la soupe locale de poissons, concoctée devant vous par votre hôte et déguster un bon pain maison appelé bannique et autant boissons chaudes que désirée. Ainsi, de 21h30 à 2h du matin, vous pouvez à la fois profiter de chaleur humaine, de nourriture réconfortante et d’un lieu très accueillant tout en profitant pleinement de la danse des aurores boréales.

La vue depuis la cabane de Tracy

Si celles-ci se sont discrètes, Tracy n’hésitera pas à reprendre le bus pour vous amener ailleurs. Elle fera toujours son possible pour que votre expérience soit inoubliable. Elle se propose même de vous prendre en photos avec les fameuses aurores.

Quelques kilomètres plus loin, à la chasse aux aurores

Pour cette soirée (qui peut parfois terminer plus tard si l’envie de tout le monde est au rendez-vous), il faut compter 125$. Tracy offre aussi des tours de la ville de Yellowknife en journée et de la réserve du parc national du Canada Nahanni et du parc national du Canada Wood Buffalo.

Quelques conseils de la part de Tracy : « L’été et l’automne sont des bons moments aussi pour voir les aurores boréales. Il fait plus chaud (jusqu’à 20 degrés à Yellowknife en pleine saison) et les aurores se reflètent parfois sur le lac. C’est beau. Sinon, il faut éviter octobre et nombre qui sont souvent nuageux et les ciels vraiment moins clairs. Dernière astuce : éviter les soirées de pleine lune qui est trop lumineuse et peut empêcher la visibilité des aurores boréales ».

Comment s’y rendre depuis Montréal ?

Quelques compagnies aériennes offrent des vols depuis Montréal pour aller à Yellowknife, par exemple Air Canada. Ces derniers font minimalement une escale, le plus souvent à Calgary. Il faut compter environ 4h30 pour faire Montréal-Calgary puis 2h30 de Calgary jusqu’à Yellowknife. Il existe des escales assez courtes de 2-3h, le temps de manger un peu et se reposer, qui permettent de partir tôt le matin de Montréal (8h) et d’arriver en après-midi à Yellowknife. Côté tarifs, il faut compter au minimum 500$. Plusieurs vols sont offerts, et ce, tous les jours de l’année.

Réseaux sociaux / Social networks

Comments

comments

Default image
Léa Villalba

Journaliste indépendante depuis deux ans, j'écris sur les arts, la culture, les voyages et les sujets de société. Je suis aussi photographe autodidacte et travaille pour plusieurs magazines au Québec et en France, tant en rédaction qu'en photo. Étudiante en maîtrise en danse, je suis formée et diplômée en France dans plusieurs domaines, dont la Science politique, la Sociologie et les Arts du spectacle.

Articles: 3