Visiter Bordeaux, la capitale mondiale du vin

Sixième métropole française, Bordeaux connait un dynamisme démographique favorable et s’inscrit parmi les régions les plus attractives de France. Après deux ans d’absence due à la pandémie, les vols directs de Montréal jusqu’à Bordeaux sont de nouveau disponibles avec Air Transat. Cette destination est accessible dès le début du mois de mai, et ce, jusqu’à fin octobre avec 4 vols par semaine. Une bonne occasion pour découvrir la capitale mondiale du vin, mais pas seulement !

Quand on pense à Bordeaux, on pense très rapidement au vin et c’est tout à fait normal ! En effet, deux mille ans d’histoire ont fait de Bordeaux, alors appelé Burdiaga lors des premiers ceps romains, la capitale du vin. Avec sa géologie et son climat favorable à la fabrication du vin, Bordeaux est encore aujourd’hui le territoire français avec le plus de propriétés viticoles de prestige. C’est aussi la région de Bordeaux qui commercialise la quantité la plus importante de vins fins.

Château marquis de Terme, à Margaux dans la région bordelaise / ©Léa Villalba

Comment profiter de ce renom ? Plusieurs choix s’offrent à vous. Tout d’abord, il y a l’événement Bordeaux fête le vin qui a lieu tous les deux ans au bord du fleuve de la Garonne depuis la fin des années 90. Elle a toujours lieu autour du 21 juin et dure pendant quatre jours. En 2018, elle a réuni plus de 400 000 personnes qui ont pu déguster de grands crus de la région et profiter de l’ambiance festive.

Pour en savoir plus sur le vin, il est aussi possible de visiter la Cité du Vin. Inaugurée en 2016, celle-ci est rapidement devenue phare à Bordeaux. On y retrouve un musée autour de l’art viticole qui retrace l’histoire du vin et sa place dans les cultures du monde.

Bordeaux fête le vin, édition 2011 / ©Léa Villalba

Enfin, il est aussi possible de visiter le Vignoble bordelais tout simplement en tram, bus et même en vélo. On peut par exemple découvrir le Château Saint Ahon (Tram C, arrêt Gare de Blanquefort) ou encore des vins Pessac-Léognan grâce à un petit tour des châteaux à vélo.

Le périmètre UNESCO

Si vous n’êtes pas un amateur de cépages, Bordeaux saura tout de même vous séduire. En effet, depuis 2007, Bordeaux a été reconnu au Patrimoine mondial de l’UNESCO grâce à ses nombreux monuments historiques ainsi que son architecture, classique et néoclassique, particulièrement homogène au centre-ville.

Ainsi, Bordeaux compte plus de 350 édifices classés ou inscrits aux Monuments historiques, dont 3 édifices religieux inscrits au Patrimoine mondial depuis 1998. Le périmètre concerné par cette distinction internationale s’étend sur 1.8 hectares, soit la moitié de la superficie de la ville ! Ne tient alors qu’à vous de flâner dans les rues du centre-ville, constater des façades élégances, de grandes avenues et de rentrer dans un des monuments classés.

Des incontournables

Comme toutes grandes villes, Bordeaux héberge en son sein de nombreux lieux que l’on se doit de visiter en tant que touriste, et même en tant que local ! Tout d’abord, pour les amoureux d’architectures, une balade depuis la Place de la Victoire jusqu’à la Place de la bourse, en passant par la fameuse rue commerçante Sainte-Catherine qui s’étend sur 1.2 km (la rue piétonne la plus grande de France, et même d’Europe) s’impose.

Vous pourrez alors explorer les petites rues adjacentes, parfois étroites et pleines de cachets, puis petit à petit arriver au Grand Théâtre. Inauguré en 1780 et classé monument historique, l’ouvrage de 88 mètres sur 47 de style néo-classique abrite en ces lieux une salle de spectacle de 1000 places.

Grand Théâtre / ©Léa Villalba

Vous pourrez ensuite découvrir la place de la Bourse, première grande réalisation de l’urbanisme bordelais construit en 1730 qui à la nuit tombée offre un très beau spectacle de lumière. Pour les amoureux de balade et de chilling spot, face à la place de la bourse, on retrouve le fleuve, mais aussi le miroir d’eau qui offre lui aussi de beaux reflets à la tombée du jour. Œuvre du paysagiste Michel Corajoud, le miroir d’eau habille le sol d’un fin tapis d’eau où les jeunes, comme les moins jeunes, viennent tremper les pieds lorsqu’il fait chaud l’été.

Le Miroir d’eau, avec en arrière, la Place de la Bourse / ©Léa Villalba

Une fois ici, le long des quais s’offre à vous. À pied, en vélo, en trottinette ou à la course, ceux-ci offrent une très belle vue sur le fleuve et sont le parfait endroit pour flâner, discuter entre ami, en famille ou en amoureux.

Le pont de pierre, construit en 1819 / ©Léa Villalba

Pour les curieux, la rive droite saura vous plaire. Elle offre notamment l’accès à Darwin Écosystème, une mini ville dans la ville où on y mange, on y crée, on y flâne, on y graffe et on y skate. Lieu alternatif, Darwin Écosystème contient un skatepark qui peut accueillir 300 adeptes, mais aussi des magasins bios, de produits locaux, des restaurants ou encore un magasin d’objets et de vêtements de seconde main, Emmaüs. Jardins et potager en permaculture ont aussi été mis en place pour plaire aux pouces verts.

Darwin Écosystème, paradis des hipsters / ©Léa Villalba

Beaucoup d’autres choses s’offrent à vous si vous allez à Bordeaux comme le musée d’Aquitaine, le tour Pey Berland, des restaurants côtés, le Jardin public, la Grosse cloche et bien plus ! Mais pour en découvrir davantage, pourquoi pas aller explorer soi-même ? 😉

Réseaux sociaux / Social networks

Comments

comments

Default image
Léa Villalba

Journaliste indépendante depuis quatre ans, j'écris sur les arts, la culture, les voyages et les sujets de société. Je travaille pour plusieurs magazines et suis aussi photographe autodidacte.

Articles: 5