Visiter Toulouse, la ville rose

Quatrième ville la plus peuplée de France avec près de 464 000 habitants en 2019, Toulouse attire pour sa culture de la violette, ses prestigieuses universités, son cassoulet ou encore son sport local, le rugby. Après deux ans d’absence due à la pandémie, les vols directs de Montréal jusqu’à Toulouse sont de nouveau disponibles avec Air Transat. Cette destination est accessible dès le début du mois de mai, et ce, jusqu’à fin octobre avec 4 vols par semaine. Une bonne occasion pour découvrir la ville rose, mais pas seulement !

Tout d’abord, pourquoi appelle-t-on Toulouse, « la ville rose » ? Tout simplement à cause de la couleur du matériel de construction traditionnel local, la brique de terre cuite. Celle-ci est très utilisée partout dans la ville et explique son petit surnom. Deuxième emblème de la ville : la violette. Le développement de sa culture au XIXe siècle lui vaut aussi le surnom de « cité des violettes ». Pour en déguster, vous pourrez par exemple vous rendre à La Maison de la Violette qui a développé une centaine de produits dérivés autour de la violette : Parfums, thés, bonbons, miel, savons, vinaigre … L’entreprise propose aussi des expositions, des ateliers de cuisine, du jardinage… C’est l’endroit idéal pour tout apprendre sur cette fleur colorée.

Toulouse est aussi reconnue comme la capitale européenne de l’industrie aéronautique et spatiale. En effet, elle a été le berceau des pionniers de l’aviation dès les années 1918 avec la compagnie aérienne française L’Aéropostale. Dans son histoire plus contemporaine, Toulouse a aussi accueilli les sites d’Airbus Commercial Aircraft et sa maison mère Airbus. Plusieurs visites de ces lieux peuvent d’ailleurs être faites. Vous pourrez alors revivre le premier vol de l’Airbus A380 ou encore découvrir comment sont assemblés les avions. La Cité de l’espace plaira aussi aux plus petites comme aux plus grands pour parler science et univers.

Un Airbus A380 / ©Pixabay

Qui dit Toulouse dit aussi Le Capitole. C’est en effet l’édifice emblématique de la ville rose. Édifié en 1190, il se situe en plein cœur de la ville, sur la place du Capitale, et abrite l’hôtel de ville, mais aussi un théâtre. Entièrement piétonne, la place de 12 000 m2 accueille parfois des spectacles et des marchés, c’est un incontournable à visiter et un lieu idéal pour flâner. Entourée par plusieurs monuments historiques, la place abrite aussi les plus grands hôtels toulousains.

La place du Capitale, 12 000 m2 pour les piétons / ©Léa Villalba

Au bord de l’eau

Située entre l’Océan Atlantique et la mer méditerranée, Toulouse offre aussi un accès privilégié à l’eau avec plusieurs canaux qui traversent la ville notamment le canal du midi. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1996, celui-ci a été réalisé sous le règne de Louis XIV par Pierre-Paul Riquet. Il est possible de le parcourir à vélo, à pied ou encore en péniche pour naviguer à travers la ville.

Autre grand classique de Toulouse, les balades au bord du fleuve de la Garonne. Depuis les quais, on peut se détendre et observer de très beaux couchers de soleil. Les quais sont très prisés par les locaux qui savourent, dès que le temps le permet, un pique-nique ou partage un verre avec des amis(es).

Les bords de la Garonne sont très prisés par les Toulousains / ©Léa Villalba

En continuant votre balade, vous tomberez sur la place Saint-pierre, célèbre pour ses soirées étudiantes ainsi que le pont Neuf, le plus vieux pont de Toulouse.

En deuxième plan, le pont Neuf, construit en 1543 / ©Léa Villalba

Art et jardins

À Toulouse, les jardins sont nombreux. On y retrouve notamment le Jardin des Plantes, le Jardin royal et le Jardin japonais. Les amateurs de fleurs et de nature sauront trouver chaussure à leur pied. Poumons de verdures, ces espaces verts comptent au total plus de 160 000 arbres. 

La ville rose compte aussi de nombreux musées. Parmi eux, on peut par exemple évoquer le musée des augustins ou encore Les Abattoirs. Bien que le nom fasse peur au début, celui-ci n’est autre qu’un musée d’art contemporain. Il a repris les anciens bâtiments des abattoirs, d’où son nom ! Plusieurs expositions s’y déroulent chaque année pour le plaisir des amateurs d’art.

Malgré son nom particulier, Les Abattoirs sont un lieu à visiter / ©Léa Villalba

De nombreux cafés, théâtre et salles de spectacles offrent aussi des programmations artistiques variées. Il n’y a plus qu’à fouiller !

Entrée du théâtre Sorano / ©Léa Villalba

Mais Toulouse, c’est aussi des matchs de rugby emblématiques, des églises de renom, la célèbre saucisse, des petites rues charmantes et bien plus ! Mais pour en découvrir davantage, pourquoi pas aller explorer soi-même ? 😉

Réseaux sociaux / Social networks

Comments

comments

Default image
Léa Villalba

Journaliste indépendante depuis quatre ans, j'écris sur les arts, la culture, les voyages et les sujets de société. Je travaille pour plusieurs magazines et suis aussi photographe autodidacte.

Articles: 5